• Connexion
  • 01.75.43.53.00

Accéder à mon compte

Mot de passe oublié ?
Accéder à mon compte

DIF Espagnol

DIF Espagnol - Découvrez nos formations professionnelles DIF Espagnol pour améliorer ou perfectionner votre espagnol...

Salariés, apprendre une langue étrangère nous permet de nous épanouir et de nous perfectionner. Chefs d’entreprise : voici comment nous assurer une plus-value face à la concurrence…

La langue espagnole dans le milieu professionnel

Langue maternelle d’une grande partie de la population mondiale, l’espagnol est la quatrième langue la plus parlée au monde, après le mandarin, l’anglais et l’hindi. C’est aussi la deuxième langue en matière de communication internationale.

Cette langue est donc devenue indispensable dans le milieu professionnel et souvent une condition pour être choisi dans le milieu du travail. C’est un outil de communication devenu incontournable.

La formation DIF espagnol : un épanouissement personnel et professionnel

Utiliser son Droit Individuel à la Formation pour une langue étrangère comme l’espagnol permet :

  • D’apprendre une nouvelle langue qui constituera une compétence supplémentaire sur notre C.V.
  • De nous perfectionner dans une langue que nous connaissons déjà bien, pour la parler couramment ou ne pas oublier nos acquis.

Le DIF : avantages et modalités de cet outil de formation professionnelle

Nous devons tous utiliser notre DIF, afin de ne pas le gaspiller. En effet, tout DIF non utilisé est perdu à jamais : pourquoi nous priver d’une excellente solution pour parfaire notre C.V, sans aucun frais?

Ce dispositif est ouvert aux salariés du secteur privé comme à ceux du secteur public. il s’inscrit dans le cadre de la formation continue.

C’est un crédit d’heures de formation de 20 h par an cumulable sur 6 ans, dans la limite de 120 h. C’est un droit que le salarié peut choisir de ne pas utiliser mais, dans ce cas, il ne pourra pas demander de compensation financière.

Qui peut en bénéficier ?

Les salariés en Contrat à Durée Indéterminée qui sont depuis plus d’un an dans l’entreprise et les salariés en Contrat à Durée Déterminée qui ont travaillé 4 mois consécutifs ou non dans les 12 derniers mois.

Demander d’utiliser son DIF pour une formation en espagnol met toutes les chances de notre côté de la voir accepter par l’employeur : c’est une excellente formation qui a de fortes chances de lui plaire pour les raisons évoquées plus haut. Il a un mois pour se décider et son silence vaut acceptation.

Qui paie la formation ?

L’employeur prend en charge la totalité du prix de la formation : ces frais peuvent entrer dans le cadre de sa participation au développement de la formation continue. En aucun cas, en qualité de salarié, nous ne devons payer tout ou partie de notre formation.

Quelles sont les informations que le salarié doit porter sur sa demande ?

Toute information utile à l’employeur, dans sa prise de décision, doit être portée sur un document écrit : nature de la formation, sa durée, l’organisme de formation, le lieu, si c’est une formation à distance ou non…

Il n’existe pas de règles strictes concernant les formalités de notre demande mais il faut tenir compte du délai d’un mois pour que l’employeur l’accepte ou non et savoir que des accords collectifs peuvent avoir été mis en place au sein de l’entreprise avec des délais pour présenter notre demande.

RSE et la langue des signes françaises

La RSE doit répondre aux exigences de la société. C'est à nous de la mettre en place. L’entreprise se doit d’avoir une certaine morale et de mettre en œuvre qui répond aux enjeux d’une société plurielle.

Nous devons comprendre que la Responsabilité Sociale de l’Entreprise n’est pas une mince affaire. On la connaît sous l’acronyme RSE.

Toutes les entreprises doivent en prendre acte. Il faut que nous nous adaptions à cette nouvelle donne.

Répondre aux exigences sociales

La RSE doit répondre aux exigences de la société. C’est à nous de la mettre en place. L’entreprise se doit d’avoir une certaine morale et de mettre en œuvre qui répond aux enjeux d’une société plurielle.

La Langue des Signes Française doit être intégrée dans la RSE des entreprises. Les entreprises doivent remplir un rôle social. Elles peuvent dans une certaine mesure combler les défaillances étatiques en matière d’égalité des chances. C’est à nous de nous y atteler.

D’une part, dans le cadre du DIF, nous devons proposer des cours de langues des signes. En guise de rappel, le DIF est l’acronyme de Droit à la Formation Individuelle. La LSF rentre dans le cadre des perspectives de la RSE. Nous devons être en mesure d’accepter tous les travailleurs, surtout ceux qui sont frappés d’un handicap. C’est à nous d’avoir un comportement approprié qui permet à tous de s’épanouir par le travail.

L’entreprise doit promouvoir l’accès à l’emploi des personnes en situation de surdité totale ou partielle. Nous devons tous être vigilants pour qu’une formation professionnelle de qualité soit proposée à tous les salariés.

Lutter contre la discrimination et pour l’intégration

Nous devons tous comprendre que cela fait partie de la lutte contre la discrimination, contre toutes les discriminations. Tous les salariés ont le droit à une formation dans la langue des signes, car l’entreprise doit créer un environnement où la communication est facilitée entre les salariés.

La formation DIF est un droit. L’entreprise a le devoir de proposer à ses salariés des dispositifs adaptés à leurs besoins. Quand une majorité de salariés manie les rudiments de la langue des signes, la communication au sein de l’entreprise est facilitée. Cela est un bénéfice pour l’entreprise et ceux et celles qui la font vivre et prospérer.

Le lieu d’exercice de son travail se doit d’être adapté, il ne doit pas générer de stress inutile, il ne doit pas créer un climat qui pénalise un ou plusieurs salariés. En matière de LSF, la France est en retard, très en retard. Nous devons prendre conscience que ce n’est qu’en juin 2008 que la LSF a été considérée comme une langue digne d’être enseignée pour être passée comme épreuve au bac général.

Cela est un scandale pour les parents d’enfants atteints de surdité partielle ou totale, et pour les élèves eux-mêmes qui pendant des années n’ont pas été respectés dans leur dignité d’individu à part entière ayant le droit à une éducation de qualité transmise dans les meilleures conditions possibles.

Est-ce que cette discrimination doit perdurer dans l’âge adulte ?

Il est temps que nous prenions tous nos responsabilités et que nous remettions le dialogue républicain au centre de la cité. Pour que l’espace public soit partagé par tous, nous devons faire l’effort de pouvoir communiquer avec tous.

De plus, il faut bien comprendre que la LSF n’est pas réservée aux personnes atteintes de surdité partielle ou totale. C’est la base du vivre ensemble que d’apprendre la langue des signes.

Former ses salariés aux langues

Former ses salariés aux langues - Pourquoi il faut former ses salariés grâce à la formation continue ?

Former ses employés, une priorité RH

Avec LingueoPro améliorer les compétences linguistiques orales ou écrites de vos équipes. Vos salariés pourront également préparer les tests TOEFL, TOEIC ou BULAT afin de valider leur nouveau niveau linguistique.

Les formation professionnelles aux langues étrangères de LingueoPRO s’adressent à toute personne susceptible d’échanger dans une langue étrangère dans le cadre de ses fonctions.
Elles ont pour objectif de former vos salariés aux langues de plus en plus usitées afin que l’anglais ou tout autre langue ne soit plus un frein à leur évolution au sein de l’entreprise et aux échanges avec les clients.

La formation des collaborateurs de l’entreprise

LingueoPro propose des stages de perfectionnement de langue pour former vos salariés aux langues dans plus de 20 langues. Les salariés cherchent avant tout à se perfectionner plutôt qu’à s’initier ou à devenir expert.

Les participants souhaitent surtout améliorer leur expression orale en parlant, ou en commençant une conversation. LingueoPro contrairement aux écoles qui sont orientées compétence acces sa méthode sur la performance linguistique.

Former ses salariés aux langues

Quelles que soient la forme et la durée de son contrat de travail, le salarié peut se former aux langues en tout ou partie pendant le temps de travail.

La formation linguistique pour entreprises est une action de formation parfaitement adapté et productive pour l’entreprise.

Le droit individuel à la formation (DIF) est un droit reconnu aux salariés disposant d’une ancienneté d’au moins un an dans l’entreprise : ils en ont donc l’initiative. Les salariés en CDD peuvent également accéder à ce droit, dans des conditions spécifiques. Les apprentis, ainsi que les salariés en contrats de professionnalisation, ne sont pas concernés, une formation leur étant déjà dispensée dans le cadre de leur contrat.

Vous désirez en savoir plus sur la formation des salariés aux langues de votre entreprise? Contactez-nous!

Les médias en parlent

Retombées Presse